jeudi 5 décembre 2019

0 fautes à la PDJ N°28 !

Bonjour à tous,

Hier matin, nous avons battu deux records en faisant la phrase du jour N°28 ! Nous avons terminé toute l'activité en 25 minutes top chrono et en plus de ça, nous n'avons fait aucune erreur (à part un point sur un J oublié).

On est super contents !


Voici la phrase dictée par Théa :

À très bientôt pour de nouvelles aventures !

Les élèves de Monsieur Jonathan

jeudi 7 novembre 2019

Notre troisième randonnée

Bonjour à tous,

Jeudi avant les vacances de la Toussaint, nous avons fait notre troisième randonnée de l'année avec la classe de Madame Alice. Voici une partie de ce que nous avons vu et appris pendant cette journée bien ensoleillée.

Le cul de four

Le cul de four c'est quoi ? Autrefois, les maisons avaient des grands fours en pierres. Pour gagner de la place, ils étaient incrustés dans le mur et le fond du four dépassait et formait une sorte de bosse sur la façade. Ces fours étaient utilisés dans les années 1800 - 1900. 


Aujourd'hui, nous pouvons encore voir des culs de fours sur les anciennes maisons. Souvent, ils sont transformés en toilettes ou en garde-manger.

Fantine et Luka

Des cabanes dans les arbres !

Les cabanes dans les arbres étaient à Martilly. L'endroit s'appelle "Mon lit dans l'arbre". Dans chaque cabane, il y a des toilettes, une salle de bain, des chambres, une cuisine... Tout le confort au milieu des bois ! 

Les cabanes sont faites de plusieurs matières et il y a une cabane qui ressemble à un champignon ! Certaines fenêtres sont faites avec des bouteilles en verre et pour entrer dans la cabane "Trappes et cachettes", il y a un pont.


Malik et Shakur

La rivière de Straimont


À Straimont, il y a une rivière qui s'appelle la Vierre. En été, sur "la plage de Straimont",  il y a beaucoup de personnes qui vont se baigner dans la Vierre. Seulement, les gens ne savent pas que quelques mètres plus haut, tous les égouts du village se déversent dans la rivière !

Nous avons vu des méandres. C'est quand le cours d'eau fait des zigzagues naturellement.

Théa et Noa

Le pont de Straimont

Un jour, une Dame qui s’appellait Marie Thérèse a traversé la rivière de Straimont qui s’appelle la Vierre. Il n’y avait pas encore un pont à cette époque, mais seulement une fine planche en bois pas stable du tout ! Elle a eu tellement peur qu’elle s’est fait pipi dessus !  Après sa mésaventure, elle a promis qu’elle construirait un pont. Promesse faite, un magnifique pont en schiste a été construit. 
                                                    Enzo et Noah
L'église de Straimont

L’église de Straimont avait un paratonnerre, mais un jour, il y a eu un orage et la foudre est tombée sur l'église. Le paratonnerre n'a pas marché ce jour-là et l'église a brûlé et les cloches se sont fissurées. Cela a pris 5 ans pour la reconstruire.

Enzo et Noah


La croix de Straimont réparée

Nous avons vu une croix à l’entrée de Straimont. Il y a des années, elle était cassée, alors le papy de Madame Alice l’a réparée.
Gabriel
À la découverte des champignons

Pendant notre randonnée, nous avons vu beaucoup de champignons. 
Le champignon que Madame Alice nous a montré est composé d’un pied et d’un chapeau. Sous le chapeau, il y a des lamelles qui contiennent des millions de spores. Ce sont des graines microscopiques qui permettent au champignon de se reproduire. 
Le mycélium, c’est tout un réseau de racines qui relient les champignons entre eux.
Gabriel



Le moulin de Martilly

Bonjour à tous, je vous présente le moulin de Martilly. C’est un moulin qui fonctionnait à l’eau mais la roue ne tourne plus. Tous les hivers, les habitants de la ferme sont inondés.
Avant, il y avait deux paires de meules. Une meule servait à moudre la farine pour faire du pain 🥖par exemple et une autre paire servait à moudre les céréales pour les animaux.
Tom


L'abreuvoir et le lavoir de Straimont

L'abreuvoir servait à donner à boire aux animaux. L'abreuvoir est alimentée par une source.

Le lavoir serbvait à laver les vêtements sales. Le bac en face d'Enzo était utilisé pour mettre du savon. Puis, les vêtements étaient rincés dans l'autre bac (le plus proche de madame Alice).

À très bientôt !

La classe de Monsieur Jonathan


mercredi 23 octobre 2019

La PDJ (phrase du jour) de Malik

Bonjour à tous,

C'est Malik. Ce matin, c'est moi qui ai dicté ma phrase du jour. J'ai écrit ma phrase chez moi avec mon application Notability et en utilisant des mots de la liste des MDLS (Mots de la semaine).


Voici les mots de la liste : (pour former la liste des MDLS, chacun apporte un objet le lundi et nous devons chercher les mots dans le dictionnaire)

-Rick et Morty
-un cornichon
-une enclume
-un ruban de médaille
-un chien 
-un bouillon de Delut
-fixer
-une écharpe
-la Patafix
-un masque
-une livre Sterling

Une fois que j'ai dicté la phrase, je mets 2 minutes sur le Time Timer et les élèves corrigent la phrase tout seuls (ils peuvent s'aider du dictionnaire et des MDLS).


Ensuite, je mets 6 minutes et les élèves se mettent par 2 pour corriger ensemble leur phrase et ils la recopient sur une grande bandelette.


Nous nous mettons tous autour de 4 tables et nous essayons de corriger tous ensemble les erreurs restantes.


Ensuite, chacun corrige sa phrase et nous cherchons ensemble la nature et la fonction de chaque mot.


Voici ma phrase : 

"Je m'appelle Rick Cornichon. J'ai pris mon chien pour manger un bol de bouillon."

Au revoir et à bientôt !

Malik

mercredi 16 octobre 2019

5. Notre projet de permaculture - Les types de cultures

Bonjour à tous,

En permaculture, il existe plusieurs manières de cultiver. Nous avons choisi 3 façons de cultiver : la culture à plat, la butte en lasagnes, et la butte sandwich. Voici comment nous les avons créées :

1. La culture à plat :
  • Délimiter la planche de culture avec de la ficelle.
  • Passer la grelinette.
  • Enlever l’herbe (on l'utilisera pour la butte en sandwich).
  • Mettre une petite couche de fumier (crottin de cheval avec de la paille).
  • Mettre une couche de composte. (Ici nous avons utilisé de la tonte de pelouse en cours de compostage)
  • Faire un coffrage autour de la planche de culture. Pour cela, nous avons utilisé les grosses branches que les ouvriers ont taillées.

  • Bien arroser.

  • Recouvrir le sol avec de la paille. 
  • Planter des légumes dans la terre. Ici, nous avons choisi des légumes d'hiver (salades et choux). 


2. La butte sandwich :
  • Délimiter la planche de culture avec de la ficelle.

  • Enlever l’herbe
  • Faire un trou de 30 ou 40 cm de profondeur (outils : bêche, pelle, houe et fourche).

  • Remplir de bois mort (bois spongieux qui va absorber et stocker de l'eau) puis arroser abondamment.

  • Combler les trous avec l'herbe arrachée. (Nous mettons les touffes à l'envers pour éviter qu'elles ne repoussent)

  • Mettre du fumier.

  • Mettre une couche de broyât.
  • Mettre une couche de paille et bien tasser. (Rem : entre-temps, nous avons coffré notre butte avec du gros bois)
  • Mettre une bonne couche de composte.
  • Arroser abondamment.
  • Mettre la terre.
  • Pailler la butte.
  • Planter des légumes (Ici, nous avons planté différentes variétés de choux d'hiver)
3. Les buttes en lasagnes :

Tout comme pour une vraie lasagne, la butte en lasagnes consiste à superposer des couches alternées d'éléments carbonés et azotés. Ceux-ci se décomposeront au fur et à mesure et créeront ainsi un composte très riche pour la terre.
Voici les étapes :
  • Mettre du carton sans encre. (Rem : toutes nos planches de culture mesurent 1m de large afin de nous permettre d'accéder à nos plantations des deux côtés sans devoir marcher dessus)
  • Mettre une bonne couche de broyât (feuilles fraîches avec des branches broyées). Le broyât va apporter de l'azote à la terre.

  • Mettre une bonne couche de paille puis bien tasser le tout. (Carbone pour la terre)

  • Remettre une couche de broyât.
  • Remettre une couche de paille.
  • Et une dernière couche de broyât. (Penser à arroser généreusement entre les couches)
  • Mettre une bonne couche de fumier.
  • Ajouter du composte frais.
  • Mettre une couche épaisse de terre du jardin et arroser copieusement.
  • Pailler l'ensemble de la butte

  • Planter des légumes (choux d'hiver).

En suivant la même technique, nous avons réalisé 3 autres buttes en lasagnes dont deux en demi-cercle.

Voici le résultat : (PS : Un grand merci à Tyler pour son super coup de main ! C'est un chef !)



Maintenant, plus qu'à pailler et planter.

À très bientôt pour la suite de nos aventures au jardin !

Tom et Noa

PS : N'hésitez pas à nous laisser un petit commentaire en bas de cette page.